AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  



 
Neverused est en cours de déplacement vers le Forum Pokéstrat
Vous y retrouverez toutes les fiches à jour, avec une présentation bien plus agréable !



 

 Vociférations éhontées.


AuteurMessage
Membre Bleu
KillFake 
Membre Bleu 

Messages : 37
Age : 44

MessageSujet: Vociférations éhontées. - Dim 7 Oct - 13:17

Contrairement à ce que certains peuvent penser, je ne fais pas que jouer à Pokémon et critiquer.
En effet, il m'arrive de m'ouvrir au romantisme ou à l'essai pour écrire quelques textes, lyriques ou non, bien écrit ou pas ! Je me propose donc de vous présenter quelques uns de mes écrits ici, libre à vous de lire, apprécier, critiquer ou encore ignorer mais le but principal de ce sujet est de recevoir différents avis.

" Il faut encore avoir du chaos en soi pour pouvoir enfanter une étoile qui danse" F.N.

J'aurais aimé écrire un requiem aux heures éclatantes passées dans tes yeux, ta bouche, mon lit - notre lit. J'aurais aimé leur rendre hommage et les conserver comme on conserve la montre à gousset de grand-père, celle dont les dorures fanées rappellent le bon vieux temps, j'aurais aimé ériger une pyramide d'harmonieuses harmoniques à la pointe d'une plume increvable pour qu'on aperçoive leur grandeur, mais non. J'ai juste quelques maux branlants qui sortent à peine et à cris silencieux, quelques ébauches ratées et beaucoup de brouillons déchirés. Je n'ai peut-être pas assez de talent, ou peut-être pas assez d'envie. Les conserver fait mal mais au moins elles vivent, survivent, comme grand-père qui respirait par un tuyau et qui perdait la raison en même temps que ses derniers cheveux. Je les garde encore et les hisse fièrement, je suis le porte-étendard solitaire qui s'appuie sur son oriflamme en berne quand la bataille est finie, et c'est tant mieux. La lutte plutôt que la mort, mille chaos plutôt qu'un répit, j'embrasse mon incendie et ta chevelure incendiaire et me réjouis d'avoir dans le cœur ces heurts éclatants passés dans tes yeux, ta bouche, mon lit – notre lie. C'est un lourd présent mais un présent quand même, je te remercie et pisse à la raie des armées de sans-vie qui n'aime pas ou plus, qui ne se souvienne pas ou plus, qui n'ont sur leurs épaules qu'un peu de poussière et beaucoup de tissus et qui pourtant s'envient. Cent vies se sont écrasées sur ta peau comme les vagues sur la plage, cent de mes vies ont brûlé entre tes reins, et c'est tant mieux. Ne regrette pas de me les avoir prises, elles étaient pour toi.
Sûr que parfois j'ai mal, mais mieux vaut un peu de douleur que pas de douleur du tout. Je crève d'ajouter à mon magnifique fardeau d'autres minutes avec toi, contre toi, pour toi, alors ne regrette pas, ne t'en veux pas, ne pleure pas, et aime-moi, quand tu pourras, quand tu voudras, juste ce qu'il faut, juste un peu, car c'est en portant notre croix que je crois et crois enfin en moi, en eux, en tout ça quoi.
Je te promets que je ne ploierai pas.
S'ils savaient ce que c'est, de vivre ainsi, ils se sentiraient sûrement écrasé par leur vide, leur poussière et leur tissu, ils s'en voudraient, ils m'en voudraient et chercheraient aussi leur poids en secondes sacrées. Heureusement pour eux, ils n'en savent rien. Heureusement pour moi, je ne le sais que trop bien, alors viens, je t'attends toujours et malgré tout, il y a encore de la place pour nous. Et je te promets que je ne ploierai pas.

_____________________________________________


~ Dancing Mad ~
http://www.youtube.com/user/KiruFakku

Vociférations éhontées.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

 :: Divertissement :: Discussions-