AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  



 
Neverused est en cours de déplacement vers le Forum Pokéstrat
Vous y retrouverez toutes les fiches à jour, avec une présentation bien plus agréable !



 

 Fan-Fiction Pokémon : Myala


Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage
Membre Rouge
Nicozeyo 
Membre Rouge 

Messages : 16
Age : 22

MessageSujet: Fan-Fiction Pokémon : Myala - Sam 5 Juil - 20:44

Bonjour à tous, je voulais vous présentez ma fan-fiction pokémon. A la base, c'est un projet extérieur au forum NeverUsed, mais puisque nous sommes tous fans de pokémon. Je me suis dit que je pourrais peut-être vous en faire profiter. J'ai demandé à Azelma son accord - pour être sûr de ne pas faire une bêtise - et elle m'a donné le feu vert.

Cette fan-fiction se déroule dans un univers alternatif à pokémon, les seules choses que vous retrouverez par rapport au "vrai univers" sont les pokémons eux-mêmes bien entendus. Les lieux et les personnages ainsi que le background seront inventés de toute pièce.

Ce premier chapitre est assez court, je trouve ça mal écrit... Autant dire que j'ai en très haute estime mon travail.
Pour la longueur ça sera très variable puisque je veux que les chapitres se terminent sur des cliff-hanger intéressant et puisse pourquoi pas lancer des hypothèses.

J'attends avec impatience vos avis sur cette introduction.

***

Chapitre 1 : À l’aube d’une nouvelle aventure

« Debout ! » C’était ma mère qui comme chaque matin me réveillait sans la moindre pitié. A peine avais-je eu le temps d’ouvrir les yeux qu’elle avait déjà quitté la pièce. Je dégageais subitement la couverture d’un revers de main et me levait tout en m’étirant, après quoi, j’avançais lentement mais sûrement en direction de la fenêtre et l’ouvrit en grand. Je m’assis à son rebord et écouta le chant matinal des nirondelles. J’observais un instant l’horizon, comme à l’accoutumée, le soleil n’était pas assez haut pour être perceptible entièrement mais sa couleur orange auréolé du rose du ciel augurait une belle journée. C’est après ce bref moment de contemplation que je me décidais à aller prendre mon petit déjeuner.

A peine étais-je sortis de ma chambre que snubull m’avait déjà prit en filature, il était né quatre mois plutôt. Il était curieux mais peu téméraire si bien que chaque matin il m’observait en se cachant maladroitement derrière un meuble ou en se réfugiant sous l’escalier, à chaque fois je faisais mine ne pas l’avoir vu pour lui faire plaisir. Je descendais péniblement les marches qui me menaient dans le salon, sur le canapé était allongé un de nos nymphali, ce-dernier ne daigna même pas ouvrir un œil à mon passage.

Alors que j’entrais dans la cuisine, Mr.Mime m’accueillit d’un « miiiime » et me montra du doigt le petit déjeuner qu’il m’avait préparé. J’avalai copieusement mes pancakes et mon bol de chocolat chaud et retournai sans plus attendre dans ma chambre. Je m’allongeais sur le lit et me saisis d’un des livres que ma mère désirait que je connaisse par cœur, le nom de cet ouvrage était « Le conte de fée » malgré ce nom enfantin, ce livre n’était pas destiné à un jeune public. Il s’agissait en fait d’une encyclopédie sur les pokémons fées découverts à ce jour ainsi que les caractéristiques associés à chacun d’entre eux.

Je suppose que quelques explications s’imposent, l’omniprésence de pokémon de type fée dans la maison ainsi que ce livre ne peuvent pas être des coïncidences. Et en effet, il n’est nulle question de hasard. Ma mère, Blanche Jourèl de son vrai nom est la championne d’arène de la ville de Felpina, et sa spécialité est le type fée. C’est ainsi que depuis ma plus tendre enfance je grandis dans un monde rose et enchanteur. Mais ne vous y trompez pas, bien que j’apprécie beaucoup les pokémons de type fée, ils ne font pas particulièrement rêver. D’ailleurs, je ne possède pas le moindre pokémon. Ils sont tous à ma mère, elle est reconnût comme une des plus grandes spécialistes du type fée à travers le continent. Pour ma part, je ne suis qu’un jeune homme qui fêtera ses dix-huit années demain.

Toute mon enfance et même toute mon adolescence durant j’ai attendu ce jour impatiemment, car enfin, je serais majeur et je pourrais comme tous les autres jeunes dresseurs me lancer à la conquête du monde, affronter les champions d’arènes pour récolter les badges et pourquoi pas affronter la ligue pokémon. La ligue pokémon… Un véritable rêve, comme quoi, d’une certaine manière moi aussi je suis type fée à rêver en permanence de chose inaccessible.

Mais revenons-en à ce livre, aujourd’hui n’était pas un jour pour réviser si bien que je posai le « Le conte de fée » et m’habilla après m’être douché. Je surpris snubull dans la cachette la plus improbable qui soit, en dessous du tapis de la salle bain… Je descendis rapidement les marches et me dirigea dans la cuisine. Mr.Mime m’attendait un petit coffre dans les mains. Il le déposa sur la table devant moi et sortit de la pièce sans plus de cérémonie comme s’il s’agissait d’un moment solennel. Je m’assis sur une chaise et disposa juste devant moi le coffret. Je restai là, pendant plusieurs minutes à le dévisager sachant pertinemment de quoi il s’agissait : mon cadeau d’anniversaire.

Ma mère n’avait pas vraiment le temps de s’occuper de moi ou même de la maison à cause de ses fonctions de champion d’arène, c’est la raison de la présence de Mr.Mime. Ce-dernier faisait le ménage, les courses et préparait les repas. Cependant il était étrange que ce soit lui qui m’offre mon cadeau d’anniversaire. En effet ma mère rentrait le soir vers vingt heure et mangeait toujours avec moi pour le dîner, elle aurait pût me l’offrir à ce moment là... Je n’étendis pas plus loin mes réflexions et ouvrit le coffret. Une lettre rédigée d’une écriture soignée se tenait là n’attendant que quelqu’un pour la lire. Au même moment, nymphali sauta sur la table et renifla le doux parfum se dégageant du coffret, elle émit un petit miaulement de joie en reconnaissant l’odeur de sa maîtresse. Je m’attelai à la lecture de ce qui selon toute vraisemblance devait être ma lettre d’anniversaire.

« Mon très cher Aurélien, je pense que tu auras deviné la provenance de ce coffret avant même d’avoir eu à lire ces quelques lignes, mais cela me tenait quand même à cœur de te l’offrir de manière si symbolique.
Comme tu le sais, demain, tu seras majeur, et comme je le sais, tu voudras partir de la maison en quête d’aventure. Je ne me faisais pas d’illusions à ce sujet, à ton âge aussi j’ai quitté le domicile familial pour suivre ma propre voie, mais je m’égare… Je voudrais t’aider à débuter ce long périple. Tu auras besoin d’aide sur ce chemin semé d’embûches et de dangers. Il te faudra des compagnons en qui tu peux avoir confiance. Des compagnons qui te rendront ton amour. Tu l’auras compris, je parlais des pokémon. Choisis bien ton premier pokémon, tu entretiendras avec lui un lien très particulier, ensemble vous éprouverez les plus grandes joies et les plus grandes peines mais jamais vous ne vous tournerez le dos. Peu importe ton choix, je sais que ce sera le bon. Ta maman qui t’aime.

PS : J’allais oublier, joyeux anniversaire. »


Je posai délicatement la lettre qui je devais l’avouer, m’avais légèrement ému. Mon regard fût attiré par nymphali qui jouait avec quelque chose qui se trouvait au fond du coffret. Une petite boule à moitié blanche roulait sous les coups rapides de la patte féerique. Je m’en saisis - à la grande tristesse de l’espiègle pokémon - et effectua ce geste que chaque gamin rêvait de faire. J’appuyai sur le petit bouton blanc et la sphère multiplia son volume subitement. J’avais entre les mains une hyper ball. C’est sans plus attendre que je sortis de la maison bien déterminé à capturer ce premier pokémon.


Notes de fin :

J’espère que ça vous aura plu, alors une petite idée pour ce premier pokémon ?


Dernière édition par Nicozeyo le Dim 6 Juil - 11:30, édité 1 fois (Raison : Corrections)
Membre Noir
Viktyny 
Membre Noir 

Messages : 2087
Age : 16

MessageSujet: Re: Fan-Fiction Pokémon : Myala - Dim 6 Juil - 10:20

Wai c'est pas mal du tout ! :D

Mais j'ai pas compris, pourquoi a la fin :
"C’est sans plus attendre que je sortis de la maison bien déterminé à capturer ce premier pokémon"

Le pokémon, il est pas censé être déjà dans sa pokéball ? ;:(

Bref, j'aime bien et j'attend avec impatience le prochain chapitre :)

_____________________________________________

Nous avons peut-être le même arrière-arrière-arrière-grand-père en commun ! Tu as fouillé dans tes archives récement ? 





Membre Rouge
Nicozeyo 
Membre Rouge 

Messages : 16
Age : 22

MessageSujet: Re: Fan-Fiction Pokémon : Myala - Dim 6 Juil - 10:35

Merci de tes encouragements ^^
Alors au sujet de ta remarque. J'avoue que ça m'intrigue, du coup, je me demande si je me serais mal exprimé.

Sa mère dit dans la lettre : "Peu importe ton choix, je sais que ce sera le bon."

A partir de là, je pensais qu'il était clair qu'il devait choisir son pokémon. L'hyper ball étant là pour lui permettre de faire ce choix.
En gros, il doit aller dehors pour capturer le pokémon de son choix tout simplement.

J'espère avoir pus t'aider.
Membre Noir
SimiaK 
Membre Noir 

Messages : 2947
Age : 16

MessageSujet: Re: Fan-Fiction Pokémon : Myala - Dim 6 Juil - 10:59

C'est juste sublime
Franchement, je ne sait pas quoi dire, même les remerciements n'arrivent pas à sortir.
J'attends la suite aussi impatiemment qu'il est possible d'être impatient.
C'est vraiment génial, bravo, bravo et encore bravo.
J'espère juste que son premier Pokémon seras Gobou où Togétic <3

_____________________________________________

Tout est relatif sauf ce qui ne l'est pas

Je ne jures que par trois choses.
La Folie                                                          La Dépression


et la manière incroyable qu'on a de pouvoir se foutre de ce qui ne nous intéresse pas


 
Membre Emeraude
quorygon-Z 
Membre Emeraude 

Messages : 450
Age : 17

MessageSujet: Re: Fan-Fiction Pokémon : Myala - Dim 6 Juil - 11:12

Je crois qu'on trouvé un concurrent à Chevalblanc, c'est vachement bien écrit

_____________________________________________


Ce n'est certainement pas SimiaK qui a fait l'image de ma signa'... Wait...
http://www.neverused.net/t7430-dons-echanges-le-depot-de-quorygon-z#198627

Membre Rouge
Nicozeyo 
Membre Rouge 

Messages : 16
Age : 22

MessageSujet: Re: Fan-Fiction Pokémon : Myala - Mer 9 Juil - 23:10

Bonsoir à tous, voici le second chapitre.
Je vous remercie sincèrement pour vos encouragements, je récompense toujours mes lecteurs. SimiaK a eu droit à sa dédicace dans ce chapitre pour son commentaire très gentil et pour son hypothèse sympathique.

***

Chapitre 2 : Destinées croisées

Le soleil fût la première chose à m’accueillir une fois que j’eus franchi le seuil de la porte. Sa lumière et sa chaleur agréable ne faisaient qu’un et me confirmait que cette journée allait être grandiose. Dehors, l’odeur des différentes plantes du jardin ainsi que le chant des oiseaux se mélangeaient pour donner une symphonie de perceptions merveilleuses. Je m’avançais, déterminé.
Le jardin de la maison était entretenu par farfaduvet, ma mère avait ce don pour apprendre aux pokémon à gérer des situations qu’en temps normal les humains prenaient en charge. Mais farfaduvet remplissait son office à la perfection, les baies étaient colorées, délicieuses et de taille respectable, les quelques insectes qui avaient l’audace de s’aventurer dans le jardin étaient refoulés par une attaque para-spore. Il n’y avait nul jardinier plus efficace que le nôtre. Je me saisis de quelques baies oran sous l’œil attentif de farfaduvet qui vérifiait que ce fût bel et bien un membre de la famille qui prenne ainsi le fruit de ses récoltes. Ces dernières me serviraient plus tard dans la journée, j’en étais convaincu.

Je m’aventurai ainsi dans les rues de notre petit village saluant les voisins poliment, ici, tout le monde m’appréciait, j’étais le fils de la championne. Nul n’ignorait qu’un jour je partirais en quête d’aventure, mais nombreux sont ceux qui en secret espérait que je reprenne les rennes de l’arène. Nous reparlerons de cet héritage en temps voulu. Je poursuivais ma route me dirigeant vers une des sorties de la ville. C’est alors qu’on m’apostropha, je reconnus cette voix immédiatement, c’était Mirabelle, une amie d’enfance qui comme moi voulait devenir dresseur pokémon.

- Aurel ! Cria-t-elle.
- Bonjour Mira. Lui répondis-je. Oui, nous étions assez proches. Je pense même qu’on puisse dire qu’il s’agissait de ma meilleure amie.
- Alors, c’est bientôt ton anniv’, ça fais quoi de vieillir ? Me railla-t-elle.
Bien que je m’étais attendus à une remarque de ce genre, j’ignore encore pourquoi mais cela me prit complètement au dépourvu. Je regardai l’horizon et lui répondit paisiblement.
- Je ne sais pas… On se sent… Différent…
- Eh bien, qu’est ce qui se passe ? Tu vas me faire déprimer la veille de notre départ.
- Notre départ ?
- On va faire ce voyage ensemble ! Tu ne pensais tout de même pas partir seul ?
- Pour être honnête, je pensais que si.
- Eh bien c’est raté, je viens que tu le veuille ou non.
- Et ton premier pokémon ?
- Je l’ai déjà.
- Montre le moi !
- Surprise ! Et toi ?
- Surprise !

Elle tira une grimace et s’en alla en direction de chez elle. J’avais préféré ne rien ajouter et poursuivre ma route tranquillement, tandis que je sortais du village, un petit essaim d’apitrini me barra la route. Ils se dirigeaient vers un champ de tournesol qui se trouvait non loin de là. Oui, en effet, avais-je omis de le dire ? Le village de Felpina se situait en plein cœur d’une région agricole. Les parents de Mirabelle par exemple étaient agriculteurs. Sa mère s’occupait d’un verger, et son père possédait plusieurs champs de cotons, avec le recul, on pouvait affirmer qu’elle n’était pas du tout prédestiné à être dresseur pokémon. D’une certaine manière, on pouvait dire que c'était grâce à moi, ou à cause de moi, cela dépend des points de vue, que Mirabelle a voulue devenir dresseur pokémon. Quand nous nous sommes rencontrés à l’école primaire et que je me suis présenté comme étant le fils de la championne. Mirabelle devînt immédiatement admirative et voulu elle aussi suivre une voie considérée par beaucoup comme une voie de prestige, celle de dresseur pokémon. Ce sujet de discussion n’était pas des plus aisés chez elle, ses parents voulaient qu’elle reprenne le flambeau des différentes cultures, mais Mirabelle n’était pas quelqu’un qui changeait d’avis facilement. Même après plusieurs années de disputes, elle n’en n’avait pas démordu une seconde. Et je constatais que même à ce moment là, elle n’avait pas changé d’opinion.

Toujours est-il que je poursuivais ma route au milieu des arbres et des fleurs, quand soudain, un bruit suspect fût audible à ma gauche. Immédiatement, je détournais mon regard prêt à rencontrer un pokémon épique, un pokémon qui serait un chef charismatique pour mon équipe, un pokémon qui m’emmènerait au bout du monde et qui me permettrait de triompher de la ligue pokémon. Mais ce n’était qu’un chenipan… Ma déception fût immense, cela allait sans dire. Mais je ne me décourageais pas pour autant.
C’est ainsi que je m’enfonçai dans le paysage, mélange de bosquets, de champs et de petits étangs. Quand mon attention fût attirée par une scène insolite près d’une petite marre boueuse. Sur la berge, un Gobou en position allongée semblait fixer quelque chose sur un roseau, j’identifiai l’objet de son attention tout de suite, c’était un Yanma. Ces deux pokémons, prédateur et proie, aimait les lieux comme celui-ci, à la fois aquatique et terrestre, la présence d’un Gobou suffisait à témoigner de la qualité de l’environnement de la région. En effet, c’est un pokémon qui vit dans des milieux très spécifiques, ni trop chaud, ni trop froid, ni trop humide, ni trop sec.

Alors que le Yanma ne s’y attendait pas, le Gobou se projeta sur ses deux pattes arrière dans sa direction. Je n’avais jamais pensé qu’un pokémon aussi petit puisse sauter avec tant de force, il parcourut de cette manière la distance qui le séparait de l’insecte bien qu’elle fût de deux mètres. Malheureusement pour lui, son saut avait été un peu trop faiblard et plutôt que de retomber sur le Yanma, il plongea la tête la première dans l’eau faisant fuir par la même occasion son repas. Je laissais les habitants de cette petite marre en paix, résolu de nouveau à trouver mon premier pokémon. Oui, je ne voulais pas tenter de capturer un Gobou dans son milieu naturel, il est bien trop agile et malin, par ailleurs, c’est un pokémon rare qui subit un lent déclin depuis plusieurs années à cause de l’industrialisation de notre monde. Je préférais laisser ce spécimen vivre une vie paisible.

Alors que je reprenais ma route j’entendis ce bruit étrange, un bruit que je n’avais jamais entendu, on aurait dit un grognement rauque mais sa source était de petite taille assurément. Je courus à travers un terrain en friche puis écarta quelques hautes herbes de mon passage. Le bruit fût audible à nouveau, plus fort, c’était un cri de souffrance, un pokémon se faisait attaquer. Je courais, ne prêtant pas attention aux quelques hautes herbes qui tentaient de me ralentir. Je débouchai dans une petite clairière, au milieu de cette dernière gisait un pokémon, blessé. Autour de lui, une meute de rattata se démenait pour l’affaiblir. Ils mordaient le pauvre pokémon dès qu’il avait le dos tourné et quand celui-ci tentait de se défendre, un des rattata lui assénait à nouveau une terrible morsure. Je devais intervenir, je n’allais pas laisser ce pauvre pokémon agoniser.

C’est alors que je m’élançai et me plaça tout prêt du pokémon, malgré qu’il soit deux fois plus gros qu’un rattata, il ne pouvait rien faire, il semblait épuisé, je lui jetai une baie oran, bien qu’il semblait avoir peur de moi il ne se fît pas prier et dévora sans le moindre ménagement la baie. Manifestement, ce pokémon n’avait pas mangé depuis plusieurs jours, je vidais le contenu de mon sac devant lui, il dévora toutes les baies et même les quelques gâteaux que j’avais pris pour moi. Je surveillais du coin de l’œil les rattata qui avait cessé leur attaque mais qui était toujours présent, à quelques mètres de nous seulement. Je profitai de cet instant de répit pour observer plus en détail le pokémon. D’après sa morphologie, c’était sans doute un type dragon, mais son aspect trapu ainsi que cet aileron me faisait douter… Pouvait-il s’agir ? Non… Impossible, on n’en trouve que dans le désert à une quarantaine de kilomètres à l’ouest. Quand soudain, c’est le pokémon lui-même qui me donna sa réponse. Il me regarda dans les yeux, il était encore faible et hésitant mais je sentais qu’il me remerciait « Grik-not » dit-il en guise de présentations.
Membre Noir
SimiaK 
Membre Noir 

Messages : 2947
Age : 16

MessageSujet: Re: Fan-Fiction Pokémon : Myala - Jeu 10 Juil - 9:51

Sur la berge, un Gobou en position allongée semblait fixer quelque chose sur un roseau/ la présence d’un Gobou suffisait à témoigner de la qualité de l’environnement de la région/ le Gobou se projeta sur ses deux pattes arrière dans sa direction. Je n’avais jamais pensé qu’un pokémon aussi petit puisse sauter avec tant de force, il parcourut de cette manière la distance qui le séparait de l’insecte bien qu’elle fût de deux mètres/ Oui, je ne voulais pas tenter de capturer un Gobou dans son milieu naturel, il est bien trop agile et malin, par ailleurs, c’est un pokémon rare qui subit un lent déclin depuis plusieurs années à cause de l’industrialisation de notre monde. Je préférais laisser ce spécimen vivre une vie paisible.
<3 Merci

Au risque de me répeter, c'est vraiment super bien écrit. Franchement, je suis transporté dans l'univers du début à la fin. Merci
PS : Comme je suis fort d'avoir deviné pour le type Dragon <3

_____________________________________________

Tout est relatif sauf ce qui ne l'est pas

Je ne jures que par trois choses.
La Folie                                                          La Dépression


et la manière incroyable qu'on a de pouvoir se foutre de ce qui ne nous intéresse pas


 
Membre Noir
Viktyny 
Membre Noir 

Messages : 2087
Age : 16

MessageSujet: Re: Fan-Fiction Pokémon : Myala - Jeu 10 Juil - 11:52

Vraiment super encore une fois ! :)

Pour le premier chapitre j'avais mal compris ! ^^'

Sinon, pour celui là c'est vraiment super, veille juste a ce que Azel le lise pas ! Un Carchacrok en Pokémon phare d'une équipe... Ca risque de ne pas lui plaire ^^

Sinon j'adore vraiment ! :D Ca fait déjà 3 fois que je le dis mais c'est pas grave, c'est mérité ! :)

_____________________________________________

Nous avons peut-être le même arrière-arrière-arrière-grand-père en commun ! Tu as fouillé dans tes archives récement ? 





Membre Rouge
Nicozeyo 
Membre Rouge 

Messages : 16
Age : 22

MessageSujet: Fan-Fiction Pokémon : Myala - Sam 12 Juil - 22:20

Bonsoir à tous, voici le troisième chapitre.
Merci pour vos gentils commentaires, je suis content d'avoir des lecteurs réguliers, c'est motivant.
VikTyNy, au contraire, j'espère qu'Azel passe par là et lise la fic et qu'elle y prenne du plaisir, même si un top-tier OU y est présent.

***

Chapitre 3 : Griknot

Après mon intervention de ce-matin les rattata avaient rapidement pris la fuite, sans doute avaient-ils compris que je n’allais pas les laisser faire et qu’il valait mieux qu’ils battent en retraite. J’avais porté Griknot tant bien que mal jusqu’au centre pokémon de mon village. L’infirmière l’avait pris en charge immédiatement aidé d’un Leveinard.
Pour ma part, j’attendais. J’attendais sur un banc du hall vitré. Mon regard se perdait dans les pavés rouges et blancs éclairés par le soleil de onze heures. L’air était frais, presque froid, le centre pokémon était climatisé car il servait aussi de lieu de repos au voyageur.
Je m’en voulais de ne pas être arrivé plus tôt. La nature était cruelle… Je le savais, des pokémons mourraient tous les jours.
Mais dans le cas présent, c’était injuste, ce griknot était loin de son environnement naturel, ce monde était inconnu pour lui, et moi… Je n’étais qu’un étranger. Depuis qu’il était sortit de son œuf il n’avait du voir que du sable, des rochers et encore du sable. Et pour une raison inconnue celui-ci s’était vu contraint de s’aventurer dans la nature tempérée de notre région, faire face aux meutes organisées de rattata et je ne sais quels autres dangers encore. J’espérais de tout cœur qu’il allait vivre. Je pris mon visage dans mes mains tandis que je fermais mes yeux.
J’expirai lentement pour tenter de reprendre mon calme, cette journée qui avait si bien commencée me tourmentait. L’assistante de l’infirmière patientait à sa place, prête à s’occuper des blessures bénignes et à vendre des médicaments aux dresseurs de passage. Elle m’adressa la parole depuis son comptoir.

- Il est à vous, ce griknot ?
- Non, il est… Sauvage.
- Vous vouliez le capturer ?

Sa question me pris au dépourvu, je n’avais pas envisagé l’ombre d’une seule seconde le capturer, cependant, l’inquiétude que je me faisais pour ce griknot montrait que je m’y étais attaché. C’était il s’agit simplement de pitié à son encontre ou avais-je vraiment développé de l’affection pour ce pokémon ? Cette question demeurait en suspens dans mon esprit et alors que m’apprêtais à lui répondre la porte derrière elle s’ouvrit. L’infirmière, précédé par son leveinard en sortit, une expression apaisée sur le visage.

- Il ne risque plus rien. S’exclama t’elle, cette phrase me fît un bien fou, je me levais et m’approcha du comptoir.
- Merci, sincèrement.
- Pour être franche, au début, quand je l’ai vu je n’y ai pas cru, je pensais qu’il venait du désert.

Je ne comprenais pas sa remarque, ce griknot ne pouvait venir que du désert et quand bien même ce n’était pas le cas, en quoi cela aurait-elle pus l’inquiéter ? La confusion s’empara de moi. L’infirmière dut sans doute le remarquer car elle me donna immédiatement de plus amples explications.

- Comme tu dois sans doute le savoir, au sein d’une même espèce de pokémon, il peut y avoir des variations. Sache qu’il existe deux types de griknot. Le premier type, vit dans le désert, sa morphologie s’est adaptée en conséquence, ses pattes sont puissantes et sa peau plus fine. Il est ainsi capable de parcourir de longue distance dans le désert et les tempêtes de sable ont autant d’effet sur lui qu’une légère brise. Son poids allégé ne fait qu’accentuer cela. Cependant, il existe une variation plus rare. Certains griknot vivent dans les montagnes près des déserts, le sol est dur, les rochers sont pointus, ils durent s’adapter en conséquence, leur peau est devenue plus résistante, leur cuir, plus épais. La seule contrepartie notable est qu’ils sont plus lents que leurs cousins du désert mais moins sensibles aux coups. Au début, je pensais que ce Griknot était du désert puisqu’il s’agit de la variation la plus répandue, mais en examinant les traces de morsure de rattata, je me suis rendu compte qu’elles étaient moins profondes que ce qu’elles auraient dues être. J’en suis venu à la conclusion que ce griknot était donc originaire des montagnes.

Je comprenais tout de suite beaucoup mieux, j’avouais qu’avant qu’elle ne m’explique tout ceci, je n’en savais absolument rien.

- Si ce griknot avait été du désert, les rattata l’auraient sans doute mordu jusqu’à la mort. Pourtant, il a survécu à leurs crocs, qui sont pourtant redoutables.
- Comment va t-il ?
- Il est affaibli mais en bonne santé. Désormais, il doit se reposer, de préférence dans une pokéball. Mais au vu de son comportement et de la manière dont tu l’as amené, je présume qu’il est sauvage.
- Oui… Mais je… Je voulais m’en occuper.
- Tu es prêt à le prendre en charge, en d’autres termes, à devenir son dresseur ? Le cas échéant, une de mes assistantes le relâchera dans les montagnes demain.

Je n’étais pas sûr de moi, j’ignorais si ce que je faisais était censé ou non mais j’avais un pressentiment, le pressentiment que si je ne devenais pas son dresseur, je le regretterais par la suite. Cette rencontre, c’était comme un signe du destin, je l’avais rencontré pour le sauver. Ce serait comme une injustice que de l’avoir sauvé pour le laisser repartir dans cette nature dangereuse. D’un hochement de tête, je fis comprendre à l’infirmière que j’étais d’accord. Elle me demanda de la suivre, nous nous dirigeâmes dans une petite salle faiblement éclairée. J’y découvris Griknot dormant dans une petite niche qui semblait confortable mais derrière les barreaux d’une cage, question de sécurité évidemment. Le pokémon ouvrit l’œil et quand il remarqua ma présence et celle de l’infirmière se leva, stressé. Ma vision sembla l’apaiser quelque peu mais il restait tout de même méfiant.

- Pouvez-vous nous laisser seul ?

L’infirmière s’exécuta, je me suis assis à côté de la cage.

- Je suis content que tu ailles bien.

Une personne étroite d’esprit m’aurait trouvé ridicule, j’étais en train de parler à un pokémon sauvage qui ne comprenait sans doute pas ce que je lui disais, mais j’étais sincère, je ne me serais jamais pardonné qu’il meurt. C’est à ce moment que griknot passa son museau au travers des barreaux et m’effleura la main. J’ignorais s’il me répondait ou s’il me remerciait mais toujours est t-il que c’est à cet instant que tout revêtit un sens à mes yeux.

- Est-ce que tu veux partir à l’aventure avec moi ? Veux-tu que je devienne ton dresseur ?

Le griknot réitéra son geste et à mon tour j’effleurai son museau tout dur. Il mordilla légèrement mon doigt. J’étais heureux, tout simplement heureux, jamais je n’avais partagé un instant de complicité comme celui-ci avec les pokémons de ma mère, peut-être étais-ce parce qu’ils étaient déjà liés à quelqu’un ou peut être aussi parce je ne leur avais pas sauvé la vie. Ce griknot était à mes yeux, bien plus qu’un simple pokémon sauvage dont j’avais sauvé la vie. Quelque chose que je ne pouvais décrire nous unissais.
Je sortis de ma poche la petite hyperball et lui fît prendre sa vraie taille, je la déposai dans l’enclos juste à côté de Griknot.

- Ce choix t’appartient, me suivre ou rentrer chez toi. Je pourrais comprendre que tu veuille retourner dans les montagnes, je ne t’en voudrais pas…

Le griknot regarda un long moment l’hyperball. Puis finalement l’effleura du museau. Le rayon rouge frappa plus vite que je ne l’en pensais capable. Griknot fût happé par la lumière rouge avant de ne former plus qu’un avec elle. L’hyperball ne vacilla même pas, elle ne tangua pas, elle était complètement immobile. Griknot était désormais mon premier pokémon, mon premier compagnon.


***

Merci de votre lecture.


Dernière édition par Nicozeyo le Dim 13 Juil - 12:06, édité 2 fois (Raison : Corrections)
Membre Platine
Axel 
Membre Platine 

Messages : 1064
Age : 15

MessageSujet: Re: Fan-Fiction Pokémon : Myala - Dim 13 Juil - 8:10

Comme l'a dit mes camarades , le texte est très bien écrit !
Bravo pour cette fan-fiction :p
Membre Noir
SimiaK 
Membre Noir 

Messages : 2947
Age : 16

MessageSujet: Re: Fan-Fiction Pokémon : Myala - Dim 13 Juil - 11:56

Encore une fois, très beau texte!
Je dois avouer que j'ai une préference pour les précédents, mais ça reste toujours un plaisir à lire ^^
EDit : il y a une faute là aussi dans la construction de ta phrase : Cette rencontre, c’était un comme un signe du destin mais c'est pas grave ^^

_____________________________________________

Tout est relatif sauf ce qui ne l'est pas

Je ne jures que par trois choses.
La Folie                                                          La Dépression


et la manière incroyable qu'on a de pouvoir se foutre de ce qui ne nous intéresse pas


 


Dernière édition par SimiaK le Dim 13 Juil - 12:04, édité 1 fois
Membre Noir
Viktyny 
Membre Noir 

Messages : 2087
Age : 16

MessageSujet: Re: Fan-Fiction Pokémon : Myala - Dim 13 Juil - 11:58

"Sa question me pris au dépourvu, je n’avais pas envisagé l’ombre d’une seule seconde le capturer, cependant, l’inquiétude que je me faisais pour ce griknot montrait que m’y étais attaché."

Tu a oublié le "je", tu faiblit ;(

Non, c'est encore super :)
Ca me rappelle vaguement un certain Sacha avec 50% de ses Pokémons (la façon comment il l'attrape)

_____________________________________________

Nous avons peut-être le même arrière-arrière-arrière-grand-père en commun ! Tu as fouillé dans tes archives récement ? 





Membre Rouge
Nicozeyo 
Membre Rouge 

Messages : 16
Age : 22

MessageSujet: Re: Fan-Fiction Pokémon : Myala - Dim 13 Juil - 12:07

Merci pour les fautes, j'ai fais les corrections. =)
Membre Platine
Libra 
Membre Platine 

Messages : 1318
Age : 17

MessageSujet: Re: Fan-Fiction Pokémon : Myala - Dim 13 Juil - 12:49

Eh ben, moi qui voulais écrire une Fanfic, j'ai de quoi y réflechir plus sérieusement x)
C'est bien écrit, les phrases possèdent des mots qu'on n'entend pas tous les jours, ce qui fait que le texte se détache un peu de ce que j'ai pu lire comme autre fic.
J'avais quelques critiques à faire par rapport aux temps et à la conjugaison de certains verbes mais comme je ne les retrouve plus je vais m'abstenir .
Petit conseil : Que ce soit dans le prochain chapitre ou dans le n°48, fais intervenir un GALLAME ou un DRASCOOOOOOOOORE <3 Ou les deux en même temps ce serait magnifiiiiique
Continue d'écrire en tout cas.
Membre Diamant
thepokefan59 
Membre Diamant 

Messages : 538
Age : 15

MessageSujet: Re: Fan-Fiction Pokémon : Myala - Dim 13 Juil - 13:42

J'adore cette histoire

_____________________________________________

CA:1907-8170-2645
Pseudo IG:bastien
Safari des amis: Feuillajou-Boguérisse-Herbizarre
Boutique: http://www.neverused.net/t4738-boutiqueje-te-donne-tu-me-donne
Pokémon c'est la vie.
Membre Saphir
chevalblanc 
Membre Saphir 

Messages : 222
Age : 14

MessageSujet: Re: Fan-Fiction Pokémon : Myala - Mar 15 Juil - 10:37

Tu écris vraiment bien ^^ ! Bravo !
J'ai lu tes 3 chapitres et ils sont aussi excellents les uns que les autres !
Tu écris vachement bien plus que moi !
Je suivrais ta fic jusqu'à la fin, je ne pourrais raté une écriture aussi belle !

_____________________________________________



Veux tu un Iphone 6 à 1€ ? Alors appuye stp !:
 
Membre Platine
Lwi 
Membre Platine 

Messages : 1344
Age : 16

MessageSujet: Re: Fan-Fiction Pokémon : Myala - Mar 15 Juil - 13:07

Tu écris bien et en plus tu as beaucoup d'imagination :) L'histoire est vraiment bien construite, j'ai hâte de voir la suite ! ^^

Puis j'aime bien le fait qu'il ai vécu toute son enfance avec des Pokémons Fée, mais que son Pokémon de départ soit de type Dragon ;) Je suppose que ce n'est pas par hasard ^^

_____________________________________________

Membre Rouge
Nicozeyo 
Membre Rouge 

Messages : 16
Age : 22

MessageSujet: Re: Fan-Fiction Pokémon : Myala - Dim 20 Juil - 22:50

Je suis à l'heure, vous pensez que ce chapitre est en retard, mais pas du tout. Sachant que j'ai posté le 3 en avance, le dernier délai pour celui-ci était aujourd'hui même à 23h59. Je suis donc à l'heure. Bonne lecture.

***

Chapitre 4 : Griefs du passé

Soulagé. Oui c’est l’état dans lequel j’étais, je ne saurais vous dire le bonheur que m’octroya la vue de la lumière du jour, je venais tout juste de quitter le centre pokémon. Je me dirigeais chez moi pour que nous puissions tout deux nous y reposer, griknot était désormais hors de danger, mais l’infirmière avait bien insisté sur le fait qu’il devait éviter toute activité physique de la journée. Il ne pourrait pas combattre avant quelques jours. Cela ne me posa aucun problème particulier car je n’avais pas l’intention de le faire combattre de si tôt. Je passai le seuil de la porte et me dirigea vers l’escalier afin de rejoindre ma chambre, mais nymphali m’attendait de patte ferme. Bien sûr, elle savait ce que ce jour représentait ainsi que l’hyperball qu’elle avait découverte en même temps que moi. Elle voulait savoir vers qui mon choix s’était porté, mais… Les pokémon fée n’apprécient pas vraiment les dragons, je n’ai aucune idée de comment elle réagirait à la vue de griknot, j’ai donc préféré m’abstenir et je suis passé à côté d’elle en lui disant « plus tard ». Mais bien sûr, ça ne marcha pas, elle me suivit jusque dans ma chambre, et alors que je posais l’hyperball sur mon lit, elle se hissa sur la couverture et tenta de libérer le pokémon en activant le bouton du bout de son museau, je l’en empêcha et la porta jusqu’au pallier de ma chambre avant de fermer la porte. Elle ne demanda pas son reste et retourna au rez-de-chaussée. Cette matinée m’avait épuisée, je m’étendis sur le lit de toute la longueur de mon corps et ferma les yeux. Je me laissai doucement entraîner par la fatigue et je m’endormis sans m’en rendre compte.

Quand je me suis réveillé, j’ignorais comment la scène qui se déroulait devant moi avait commencée, griknot avait acculé dans un coin de la pièce snubull. Ce-dernier était en position accroupie et tentait d’intimider le dragon à coup de petits jappements pathétiques mais c’était sans compter sur la témérité naturelle de mon pokémon. Je me levais, prêt à intervenir quand j’aperçu soudain l’hyperball ouverte tombée par terre… C’était encore ce petit espiègle de snubull qui s’était mis dans une situation délicate tout seul, il a sans doute dû attendre que je m’endorme pour assouvir sa soif de curiosité. Griknot, paniqué par son brusque réveil l’avait pris en grippe. Je tentai de rappeler à l’ordre mon pokémon mais il m’ignora complètement. Quand soudain, je reconnus le grognement agressif de nymphali, elle venait de passer le seuil de la porte.

Elle jaugea immédiatement la situation et toisa méchamment le petit dragon qui la regarda en retour. Tandis que snubull profitait de la situation pour s’abriter sous le lit, nymphali s’entourait d’une étrange luminescence rose. Je ne savais que trop bien ce qu’elle faisait, elle préparait l’attaque pouvoir lunaire, la puissance de l’attaque était bien trop élevée pour mon pauvre griknot, il ne devait en aucun cas subir les effets de cette attaque, il était déjà en bien piteux état à cause des rattata, si par ailleurs, un pokémon de type fée, de surcroît un des plus puissants de la région utilisait son attaque la plus dévastatrice contre lui, il risquait d’y laisser la vie, et cette fois-ci ce n’est pas son épaisse peau qui empêcherait l’attaque de le frapper de plein fouet. Je tonnai sans plus attendre.

- Nymphali,  ça suffit !
Mais rien n’y faisait le pokémon fée avait déjà décidé du sort du dragon et s’apprêtait à lancer son attaque.
- Nymphali, tu vas le tuer, arrête ça tout de suite !
Encore une fois elle resta sourde à mes paroles. Alors que la luminescence devenait encore plus brillante, signifiant par là que l’attaque allait être lancée, une voix retentit depuis les escaliers.
- Nymphali !
C’était ma mère, nymphali se stoppa immédiatement et sortit de la pièce comme une dératée suivie de près par snubull pour rejoindre leur maîtresse. Si quelques secondes auparavant griknot n’avait pas été en danger de mort, je crois que j’aurais pouffé de rire après la chute de snubull quand il eut tenté de prendre un virage à quatre-vingts dix degrés.

Ma mère s’arrêta sur le pallier de la porte, elle était comme à son habitude, de long cheveux châtains clairs lui tombaient au niveau des épaules. Une tenue sobre mais élégante de couleur blanche et grise, digne d’un champion d’arène mais qui ne lui ôtait en rien sa beauté naturelle et ses formes que beaucoup de femmes lui enviaient sans doute. Elle aperçut griknot et eu un sourire en coin. Elle porta son regard sur moi et s’exclama :

- Joyeux anniversaire. Un large sourire se dessina sur son visage.
- Merci. Répondis-je tout en imitant son expression faciale. Tu ne devais pas rentrer ce soir pour le dîner ?
- Je me suis libérée toute l’après-midi pour ton anniversaire, les dresseurs n’auront qu’à aller à l’hôtel en attendant demain matin. Son regard dévia sur griknot puis elle ajouta : Je vois que tu as fais ton choix. Mais où l’as-tu trouvé ?
- Près du repaire des gobou, je pensais qu’il venait du désert mais l’infirmière m’a affirmé qu’il venait des montagnes.
- L’infirmière ? Ma mère scruta le pokémon et remarqua ses quelques cicatrices. Ah je vois… Dit-elle.
- Il est hors de danger, je te rassure, enfin… Il semblerait que les pokémon de cette maison désirent le voir mort. Dis-je presque narquois.
- Je suis désolé, j’avoue que je ne pensais pas que tu ramènerais un dragon puisqu'il n’y en a pas dans la région.
- C’est vrai mais pourquoi nymphali s’est-il montrer si agressif ?
- C’est à cause de ton père… Ma mère afficha un air sombre.

Il est vrai que vous ignorez tout de mon père. La raison est triste mais simple, ce-dernier est mort alors que j’avais quatre ans. Notre région, Myala, se situe au sud du continent, au nord se trouve Lokar. Une région où une violente guerre civile fait rage. Des rebelles remettent en cause le système monarchique en place. De nombreux combats ont lieu, bien sûr, ils se déroulent presque tous en dehors de Myala. Cependant, ils arrivent parfois que les rebelles mènent des escarmouches pour récupérer des ressources aux frontières de notre région, mon père étudiait des fossiles sur le versant nord de la chaîne de montagnes dont est originaire griknot et cette zone se trouve justement sur la frontière entre les deux régions. Cette partie de la montagne est réputée pour être un site de fouille archéologique très riche. Mon père était un archéologue réputé et se trouvait justement sur ce site lors d’une attaque de rebelle. Ils ont tués tout le monde… Aucun survivant n’a été retrouvé, une semaine plus tard, nous l’enterrions, époque dont je n’ai gardé aucun souvenir évidemment. Aujourd’hui encore on ignore ce qui a poussé les rebelles à faire une telle chose, beaucoup pensaient que les archéologues avaient découvert quelque chose d’important, quelque chose qui aurait pût renverser le cours de la guerre, force est de constater qu’ils s’étaient tous trompés car cela fait bientôt vingt-trois ans que cette guerre civile a commencée. A l’heure actuelle, les rebelles ont été en grande majorité écrasés par les forces royales, cependant des rumeurs circulent, la rébellion aurait trouvé un nouveau chef. Mais je m’égare, je demandai à ma mère.

- Pourquoi est-ce à cause de lui ?
- Ton père avaient des pokémon de type dragon, quand il est mort… Je me suis retrouvé en dépression pendant plusieurs mois. Les pokémon fée que je possédais à l’époque, comme par exemple nymphali ont interprété la disparition de ton père comme une sorte de trahison et ont inclus ses pokémon dans le lot. Dès lors ils font tout pour s’en débarrasser, j’ai tenté de leur expliquer mais en vain, leur animosité naturelle envers les pokémons dragons n’a fait que se renforcer avec ces événements.
- Je vois…
- Tu ferais mieux de le faire rentrer dans son hyperball. Je m’assurerais que ce qui s’est passé ne se reproduise plus.

Je m’exécutais. Ma mère réchauffa l’atmosphère.

- Bon, et si nous déjeunions ? J'ai acheté des hamburgers, ton plat préféré. Et puis, je dois te montrer quelque chose.
- Quoi donc ? Demandais-je, ma curiosité piqué à vif.
- C’est une surprise !


***
Notes de fin :

C'est quoi la surprise d'après vous ?


Dernière édition par Nicozeyo le Lun 21 Juil - 19:30, édité 1 fois
Assistant Base de données
Walksacred 
Assistant Base de données 

Messages : 827
Age : 19

MessageSujet: Re: Fan-Fiction Pokémon : Myala - Lun 21 Juil - 0:26

Je viens de découvrir tes fics, je dois avouer qu'elles sont très bien écrites.

Par contre, le "J'ai acheté des hamburgers, ton plat préféré"... J'espère que les McDo ou autres sont pas trop présents dans la région, sinon il risque de rentrer plus tôt que prévu xD.

Sinon pour la surprise... Je dirais, comme tout bon jeu pokémon qui se respecte, des pokéballs et/ou un pokédex (voire un évoli qui sait)

Bonne continuation pour ta fic :)

_____________________________________________

Merci à Germy pour les avatars qu'elle m'a fait ♥

Plus gros roll de l'histoire de pokémon:
 


Les membres ♥:
 
Membre Noir
SimiaK 
Membre Noir 

Messages : 2947
Age : 16

MessageSujet: Re: Fan-Fiction Pokémon : Myala - Lun 21 Juil - 10:06

Ou bien son ami qui est venu mangé avec eux et ils vont faire un combat pokémon ^^

En tout cas, comme d'habitude, merveilleuse fic', et j'attends la suite impatiemment! ^^

_____________________________________________

Tout est relatif sauf ce qui ne l'est pas

Je ne jures que par trois choses.
La Folie                                                          La Dépression


et la manière incroyable qu'on a de pouvoir se foutre de ce qui ne nous intéresse pas


 
Membre Noir
Viktyny 
Membre Noir 

Messages : 2087
Age : 16

MessageSujet: Re: Fan-Fiction Pokémon : Myala - Lun 21 Juil - 19:09

J'aime bien ! :)

La surprise, selon moi, c'est le pokedex   
Ou si sa mère est vraiment sympa, le badge d'arène XD

_____________________________________________

Nous avons peut-être le même arrière-arrière-arrière-grand-père en commun ! Tu as fouillé dans tes archives récement ? 





Membre Platine
Libra 
Membre Platine 

Messages : 1318
Age : 17

MessageSujet: Re: Fan-Fiction Pokémon : Myala - Sam 2 Aoû - 20:46

"J'ai acheté des hamburgers pour le dîner".
-> Le mère est voyante ? Comment savait-elle que son fils allait rentrer ? ^^

Oui pour la surprise donc. Je pense aussi le pokédex, mais j'ai plus tendance à préférer un oeuf :D

_____________________________________________




J'aime trop ce forum <3:
 
Membre Cristal
Umbreon 
Membre Cristal 

Messages : 131

MessageSujet: Re: Fan-Fiction Pokémon : Myala - Sam 2 Aoû - 22:56

Ce sont de très jolies fanfics, tu rends très réel l'univers de pokémon et c'est une qualité ;D. Je continuerai à te lire, les textes sont très aérés et ça se lit d'une traite x)

_____________________________________________


CA: 4528 0963 0717
Goodra <3:
 
Membre Noir
Viktyny 
Membre Noir 

Messages : 2087
Age : 16

MessageSujet: Re: Fan-Fiction Pokémon : Myala - Ven 8 Aoû - 14:13

Je suis triste, ça fait longtemps qu'il n'y a plus eu de post par Nicozeyo :c
je veut savoir la surprise ! :c

_____________________________________________

Nous avons peut-être le même arrière-arrière-arrière-grand-père en commun ! Tu as fouillé dans tes archives récement ? 





Membre Rouge
Nicozeyo 
Membre Rouge 

Messages : 16
Age : 22

MessageSujet: Re: Fan-Fiction Pokémon : Myala - Ven 8 Aoû - 18:08

Ah désolé, j'ai fais une pause, j'étais assez occupé ces derniers temps. J'ai organisé un tournoi pokémon OU, je suis en train de créer un jeu de société pour des amis. Enfin voila, des journées bien remplies.

Néanmoins, le prochain chapitre arrivera ne t'en fais pas.

Fan-Fiction Pokémon : Myala

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant

 :: Pokéworld :: Discussions Pokémon-