AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  



 
Neverused est en cours de déplacement vers le Forum Pokéstrat
Vous y retrouverez toutes les fiches à jour, avec une présentation bien plus agréable !



 

 Règles de base en français.


Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4  Suivant
AuteurMessage
Membre Emeraude
Locke-Key 
Membre Emeraude 

Messages : 403
Age : 17

MessageSujet: Re: Règles de base en français. - Mer 28 Mai - 15:28

C'est un fail (--') désolé Kirth   

_____________________________________________

" />

Tu peux me faire un câlin ?
Membre Perle
Aurora Sky 
Membre Perle 

Messages : 761
Age : 23

MessageSujet: Re: Règles de base en français. - Mer 28 Mai - 16:08

Bien joué Mao !

Petit moyen mnémotechnique pour la ponctuation :
- Lorsqu'il s'agit d'un seul caractère (, ou .) il n'y a qu'un seul espace et il est après.
- Lorsqu'il y un point + autre chose (; ou : ou ? ou encore !) il y en a deux : un avant et un après


_____________________________________________



Membre Noir
SimiaK 
Membre Noir 

Messages : 2947
Age : 16

MessageSujet: Re: Règles de base en français. - Mer 28 Mai - 16:51

Ah, ça c'est bien pratique comme astuce, merci Aurora, je m'en souviendrais :)

_____________________________________________

Tout est relatif sauf ce qui ne l'est pas

Je ne jures que par trois choses.
La Folie                                                          La Dépression


et la manière incroyable qu'on a de pouvoir se foutre de ce qui ne nous intéresse pas


 
Membre Noir
MirorB 
Membre Noir 

Messages : 2436
Age : 19

MessageSujet: Re: Règles de base en français. - Mer 28 Mai - 18:03

Arrêtez les acharnements de négapi sur Reita et Kirth bande de kékés.

_____________________________________________


Les débilités qui se doivent d'être mises quelque part:
 

Membre Or
Zombie_Vision 
Membre Or 

Messages : 70
Age : 24

MessageSujet: Re: Règles de base en français. - Mer 28 Mai - 18:07

Mais les negapi posipi c'est chiant! T'es sur tablette tu veux juste faire glisser la page de haut en bas ça clique sur ces fucking sprites! Donc désolé mais a chaque fois ça clique pour rien, donc c'est pas voulu les negapi ou posipi. J'espère que vous comprendrez.  
Membre Noir
MirorB 
Membre Noir 

Messages : 2436
Age : 19

MessageSujet: Re: Règles de base en français. - Mer 28 Mai - 18:16

Fais glisser du côté gauche pour descendre, ça t'évitera de toucher les Posi/Néga   

Sinon oui je comprends, pardon d'avoir dit «bande de kékés» mais je pensais que c'était volontaire, sorry !

_____________________________________________


Les débilités qui se doivent d'être mises quelque part:
 

Membre Or
Zombie_Vision 
Membre Or 

Messages : 70
Age : 24

MessageSujet: Re: Règles de base en français. - Mer 28 Mai - 18:28

Je suis pas gaucher, je m'y ferais pas   

Mais je peux essayé ! Et t'en fais pas je m'appelle Kevin. Mais ça me choque pas de voir ça.  
Membre Bleu
matylolxd54 
Membre Bleu 

Messages : 32
Age : 18

MessageSujet: Re: Règles de base en français. - Lun 23 Juin - 21:34

lol  
Membre Emeraude
Eis 
Membre Emeraude 

Messages : 361
Age : 21

MessageSujet: Re: Règles de base en français. - Mer 23 Juil - 14:24

Dans ce topic je vois qu'on a demandé des précisions concernant les terminaisons verbales, je peux rédiger un petit quelque chose à propos des temps les plus utilisés si vous voulez :
(Edit : Désolé des deux messages que cela nécessite.)
(Edit² : Je rajouterai des couleurs si besoin.)

• Le présent de l'indicatif :

Au premier groupe, les terminaisons sont toujours :
- e ; - es ; - e ; - ons ; - ez ; ent
Je chante, tu chantes, il chante, nous chantons, vous chantez, ils chantent.

Au deuxième et troisième groupe, c'est généralement :
- s ; - s ; - t ; - ons ; - ez ; ent
Je finis, tu finis, il finit, nous finissons, vous finissez, ils finissent.

Comment distinguer le deuxième du troisième groupe ?
Le deuxième groupe est celui dont la première personne du pluriel fait "issons". On peut savoir que finir est du 2em groupe car on dit "nous finissons."

Le troisième groupe est celui qui contient le plus d'exceptions :

- Attention aux verbes comme "mettre" et "vendre" dont le "t" et le "d" apparaissent dans la terminaison :
Je mets, tu mets, il met, nous mettons, vous mettez, ils mettent.

Je vends, tu vends, il vend, nous vendons, vous vendez, ils vendent ;
(tous les verbes en -dre sauf ceux en -aindre, -eindre, -soudre, -oindre se terminent ainsi.)

En ce qui concerne les autres, ils prennent les terminaisons classiques : je vais justement prendre l'exemple du verbe oindre :
J'oins, tu oins, il oint, nous oignons, vous oignez, ils oignent.

Pouvoir, valoir et vouloir ont des terminaisons communes :
- x ; - x ; - t ; ons ; ez ; ent :
Je peux, tu peux, il peut, nous pouvons, vous pouvez, ils peuvent.

Cueillir et ouvrir ont des terminaisons qui correspondent à celles du premier groupe, mais sont du troisième groupe :
Je cueille, tu cueilles, il cueilles, nous cueillons, vous cueillez, ils cueillent.


Les auxiliaires :

Être : Je suis, tu es, il est, nous sommes, vous êtes, ils sont.
Avoir : J'ai ; tu as ; il a ; nous avons ; vous avez ; ils ont.

Maintenant il reste peu de choses pour savoir conjuguer au :

• Passé composé :

C'est avec ces auxiliaires conjugués au présent de l'indicatif ainsi qu'un participe passé que l'on forme le passé composé, un autre temps très utilisé.
Pour compléter Maomiraen à ce sujet, j'ajoute que quand un participe passé d'un verbe du deuxième ou troisième groupe vous pose problème, vous pouvez le dire à voix haute au féminin :

Par exemple, quel est le participe passé de "finir" ?
On dit "Elle est finie" donc au masculin c'est "fini" car on ne dit pas "elle est finite" ou "elle est finise".
Et pour "promettre" ?
On dit "Elle m'est promise" et non "elle m'est promie" ou "elle m'est promite", donc au masculin c'est "promis".

L'accord du participe passé :
C'est une chose sur laquelle on bute facilement au début, pourtant c'est plutôt simple :

Avec l'auxiliaire être, le participe s'accorde en genre et en nombre avec le sujet de la phrase :
Elles sont parties.
Il est abasourdi.

Avec l'auxiliaire avoir, le participe s'accorde avec le complément d'objet direct si il est placé avant le verbe :
Cette tarte, c'est moi qui l'ai faite.
(Dans cette phrase, "cette tarte" est COD et je suis le sujet, représenté par le "c" de "c'est".)

Ainsi, lorsque le COD est placé derrière le verbe ou simplement si il n'y a pas de COD, le participe passé est invariable :
C'est moi qui ai fait cette tarte.

Ici, "cette tarte" est toujours COD, mais placé derrière le verbe donc il ne s'accorde a rien, pas même au sujet, attention on pourrait croire qu'il s'accorde avec moi puisque je suis un garçon mais prenons la phrase avec une autre personne :

C'est ma sœur qui a fait cette tarte.

Voilà, vous savez tout sur le passé composé.

Concernant le participe passé seul, vous savez sans doute déjà naturellement que quand il a purement une valeur d'adjectif, il s'accorde en tant que tel :
"Nous n'avons que des serviettes trempées."
Ici on ne pense même pas qu'il s'agit d'un participe passé, il a une fonction adjectivale donc pas besoin de se poser de question.

Maintenant il reste peu de choses pour savoir conjuguer au :


• L'impératif :

L'impératif est très simple à assimiler : il ne prend effet que sur trois personnes, naturellement il s'agit des seules auxquelles on peut adresser un ordre - on ne peut pas s'ordonner à soi-même en se parlant à la première personne.
Il s'agit donc de la deuxième personne du singulier (P2), la première du pluriel (P4) et la deuxième du pluriel (P5).


Au premier groupe :

Au premier groupe, la seule difficulté est de ne pas oublier que la deuxième personne ne prend pas de -s. Et oui. Exemple.

P2 : Chante un morceau de Meshuggah s'il te plaît.
P4 : Chantons un morceau de Meshuggah.
P5 : Chantez un morceau de Meshuggah s'il vous plaît.


Au deuxième groupe :

C'est tout aussi simple, sauf qu'il y a deux "ss" caractéristiques du deuxième groupe qui viennent se glisser dans les conjugaison au pluriel :

P2 : Choisis ton Pokémon.
P4 : Choisissons nos Pokémon.
P5 : Choisissez vos Pokémon.


Au troisième groupe :
C'est simple :
P2 = -s ;
P4 = -ons ;
P5 = -ez.

Donc avec le verbe prendre :
Prends ton manteau.
Prenons nos manteaux.
Prenez vos manteaux.

Il y a une exception connue au troisième groupe :
Le verbe aller ne prend pas de -s en P2.

P2 : Va jouer à Pokémon.
P4 : Allons en élever.
P5 : Allez affronter des dresseurs.

Or, là d'où vient l'hésitation fréquente entre "va" et "vas", c'est que lorsqu'un pronom personnel complète le verbe, on place un trait d'union entre les deux : "essaie-le".
Sauf qu'en ce qui concerne "aller", il est naturellement souvent employé devant "y" puisqu'il indique un déplacement, or pour l'oral il est nécessaire de prononcer "vas-y".
À l'impératif, on ajoute donc un -s à l'écrit uniquement dans le cas de traits d'unions avant une voyelle, comme dans "vas-y".

Les auxiliaires :

Avoir :
Aie confiance.
Ayons confiance.
Ayez confiance.

Être :
Sois présent.
Soyons présents.
Soyez présents.


• Le futur simple :

Rien de compliqué, vous prenez le verbe et remplacez sa terminaison par le verbe "avoir" au présent de l'indicatif. Pour tous les groupes. Ça va, pas trop dur :3 ? Vous inquiétez pas, plus tard on fait le subjonctif :3.

Deux exemples quand même :
Chanter - ouais, j'aime chanter :
Je chanterai, tu chanteras, il chantera, nous chanterons, vous chanterez, ils chanteront.

Rendre :
Je rendrai, tu rendras, il rendra, nous rendrons, vous rendrez, ils rendront.


• L'imparfait :

C'est un temps du passé, il est également simple d'usage :
-ais ; -ais ; -ait ; -ions ; -iez ; aient.

Faire :
Je faisais, tu faisais, il faisait, nous faisions, vous faisiez, ils faisaient.

Attention aux doubles voyelles en P4 et P5 dans les cas de certains verbes surtout en -ier comme "nier" :
Je niais, tu niais, il niait, nous niions, vous niiez, ils niaient.
Dans le cas de certains verbes en "-yer", on n'enlève pas non plus le "i" de la terminaison :
J'essayais, tu essayais, il essayait, nous essayions, vous essayiez, ils essayaient.

_____________________________________________

Attends le printemps, criquet amoureux du gerbera rouge ♪

«Prepare yourself»:
 


Dernière édition par Eis le Mer 23 Juil - 19:56, édité 4 fois
Membre Emeraude
Eis 
Membre Emeraude 

Messages : 361
Age : 21

MessageSujet: Re: Règles de base en français. - Mer 23 Juil - 14:28

• Le conditionnel :

Il sert à indiquer une éventualité, quelque chose de virtuel, une action ou un état envisagé mais qui n'existe pas encore.
C'est un mode qui existe au présent et au passé :


Le conditionnel présent :

Il suffit de conjuguer le verbe au futur de l'indicatif et d'y ajouter la terminaison de l'imparfait :

Je chanterais bien un peu de métal.
Tu chanterais bien un peu de métal, non ?
Il chanterait bien un peu de métal, je pense.
Nous chanterions bien un peu de métal, si on avait des micros.
Vous chanteriez bien un peu de métal, n'est-ce pas ?
Ils chanteraient bien un peu de métal, quand ils maîtriseront la bonne technique.

Les auxiliaires se conjuguent ainsi :

Avoir :
J'aurais
Tu aurais
Il aurait
Nous aurions
Vous auriez
Ils auraient

Être :
Je serais
Tu serais
Il serait
Nous serions
Vous seriez
Ils seraient


Le conditionnel passé :

Il se forme avec les auxiliaires conjugués au conditionnel présent ainsi qu'avec un participe passé, c'est assez classique en fait :

Si je le pouvais, j'aurais choisi Salamèche.
Si tu le pouvais, tu aurais choisi Héricendre.
Si il le pouvait, il aurait choisi Poussifeu.
Si nous le pouvions, nous aurions choisi Tiplouf.
Si vous le pouviez, vous auriez choisi Vipélierre.
Si ils le pouvaient, ils auraient choisi Feunnec.

Rappelez vous qu'avec l'auxiliaire être le participe passé s'accorde toujours avec le sujet, dans cet exemple je suis un garçon, la deuxième personne est une fille et la troisième personne également :

Si il avait plu, je serais rentré plus tôt.
Si il avait plu, tu serais rentrée plus tôt.
Si il avait plu, elle serait rentrée plus tôt.
Si il avait plu, nous serions rentrés plus tôt.
Si il avait plus, vous seriez rentrées plus tôt.
Si il avait plus, elles seraient rentrées plus tôt.
Constatez que ça fait un joli toboggan '-' ça ne veut rien dire, passons.

Vous remarquerez que dans le début de la phrase on utilise souvent un verbe à l'imparfait ou au plus-que-parfait pour marquer la condition sous laquelle le fait ce serait réalisé. Dans ces deux exemples, "pouvoir" est à l'imparfait et "avait pu" est au plus-que-parfait, c'est à dire simplement un auxiliaire à l'imparfait associé à un participe passé quoi :3.


• Le subjonctif :

Lui, il fait plus dans l'émotionnel mais c'est aussi un mode du virtuel : en général il exprime un souhait ou un doute.
Il est le plus souvent employé après la conjonction de coordination "que" et c'est pour cela que lorsqu'on liste la conjugaison d'un verbe au subjonctif, on introduit avec cette conjonction ou sa forme tronquée. Je vais ici parler des subjonctifs présent et passé, qui sont ceux que l'on utilise tous les jours et non des subjonctifs imparfait et plus-que-parfait qui sont réservé aux écrits littéraires, scolaires etc. bref pourselapéter quoi :3.


Le subjonctif présent :

Le premier et le troisième groupe ont les mêmes terminaisons :

- e ; - es ; - e ; - ions ; - ez ; - ent

Exemple :

Il faut que je joue.
Il faut que tu joues.
Il faut qu'il joue.
Il faut que nous jouions.
Il faut que vous jouiez.
Il faut qu'ils jouent.

Il faudrait que je vienne.
J'aimerais que tu viennes.
J'aimerais qu'il vienne.
J'aimerais que nous venions.
J'aimerais que vous veniez.
J'aimerais qu'ils viennent.


Au deuxième groupe il y a ces deux "s" caractéristiques qui se glissent dans la terminaison :

Ça serait bien que je choisisse.
Ça serait bien que tu choisisses.
Ça serait bien qu'il choisisse.
Ça serait bien que nous choisissions.
Ça serait bien que vous choisissiez.
Ça serait bien qu'ils choisissent.


Les auxiliaires :

Avoir :
Que j'aie
Que tu aies
Qu'il ait
Que nous ayons
Que vous ayez
Qu'ils aient

Être :
Que je sois
Que tu sois
Qu'il soit
Que nous soyons
Que vous soyez
Qu'ils soient


Le subjonctif passé :

Rien de nouveau, encore un mode dont le passé est formé à partir des auxiliaires au présent de ce mode auxquelles on ajoute un participe passé :

Je rappelle qu'avec l'auxiliaire avoir, pas d'accord du participe passé :
Il aurait fallu que j'aie bien dormi.
Il aurait fallu que tu aies bien dormi.
Il aurait fallu qu'il ait bien dormi.
Il aurait fallu que nous ayons bien dormi.
Il aurait fallu que vous ayez bien dormi.
Il aurait fallu qu'elles aient bien dormi.

Tandis qu'avec être, il s'accorde avec le sujet (encore une fois je m'adresse à des filles, et je parle de filles) :

Il faudrait que je sois arrivé.
Il faudrait que tu sois arrivée.
Il faudrait qu'elle soit arrivée.
Il faudrait que nous soyons arrivés.
Il faudrait que vous soyez arrivées.
Il faudrait qu'elles soient arrivées.



Voilà je ne m'attendais pas à y passer 3 heures, je pense avoir parlé des conjugaisons les plus utilisées à l'oral, et donc sur un forum ou dans un chat [:. Même si c'est long, je pense que cela peut être pratique pour vérifier en cas de doute, et c'est en corrigeant ses erreurs que l'on retient à force ;3.

Après, je ne suis pas quelqu'un qui se sent outragé de voir des fautes involontaires, d'autant que je suis maladroit et qu'il m'arrive de commettre des étourderies en écrivant trop vite ou en modifiant les syntaxes de mes phrases sans corriger les accords par exemple.
Je pense qu'il est normal qu'une langue évolue et j'ai conscience que la langue française est compliquée car très traditionnelle, beaucoup de gens souhaitent la maintenir telle qu'elle pour des raisons de "fierté nationale" oktamère alors que je pense qu'une langue devrait être avant tout pratique, son rôle est de permettre la communication.
Mais, justement parce qu'elle est nécessaire à la compréhension, il reste évident que certaines fautes sont à éviter pour ne pas laisser d'ambiguïté involontaire dans nos propos :3.

_____________________________________________

Attends le printemps, criquet amoureux du gerbera rouge ♪

«Prepare yourself»:
 


Dernière édition par Eis le Jeu 24 Juil - 12:35, édité 1 fois
Admin
Kirth 
Admin 

Messages : 2278
Age : 22

MessageSujet: Re: Règles de base en français. - Mer 23 Juil - 18:47

Eis a écrit:

À l'impératif, on ajoute donc un -s à l'écrit uniquement dans le cas de "vas-y".

Non, dans tous les impératifs suivis d'un son voyelle. Manges-en plus.

_____________________________________________

Spoiler:
 
Membre Emeraude
Eis 
Membre Emeraude 

Messages : 361
Age : 21

MessageSujet: Re: Règles de base en français. - Mer 23 Juil - 19:10

Kirth a écrit:
Eis a écrit:

À l'impératif, on ajoute donc un -s à l'écrit uniquement dans le cas de "vas-y".

Non, dans tous les impératifs suivis d'un son voyelle. Manges-en plus.

Oui bien entendu, quand je dis "dans le cas de "vas-y" " je veux dire dans le cas d'un union avec un complément, que ça soit le verbe aller ou les autres, en effet ça porte à confusion merci :3.
Y a sans doute d'autres erreurs comme ça ou fautes de frappe, en fait j'avais passé du temps à le faire et sans faire exprès j'ai appuyé sur backspace alors que je n'étais pas sur le champ de texte donc je suis revenu à la page précédente et j'ai dû tout recommencer hahaha *je suis encore gwaké* donc je me suis un peu plus précipité.
Je me relirai après manger :3.

_____________________________________________

Attends le printemps, criquet amoureux du gerbera rouge ♪

«Prepare yourself»:
 
Membre Saphir
Xirn' 
Membre Saphir 

Messages : 247
Age : 22

MessageSujet: Re: Règles de base en français. - Jeu 24 Juil - 7:54

Citation :
, : Pas d'espace avant, mais un espace après.
. : Pas d'espace avant, mais un espace après.
: : Un espace avant ainsi qu'un espace après.
? : Un espace avant ainsi qu'un espace après.
! : Un espace avant ainsi qu'un espace après.
Les () fonctionnent ainsi : Phrase (phrase). Il en est de même pour les guillemets.
Et bien sûr, n'oubliez pas les majuscules, qui se mettent en début de phrase.

Aie aie aie, non ! Chaque signe de ponctuation double est précédé d'une espace. D'ailleurs, si on veut vraiment chipoter, chaque signe de ponctuation double est précédé d'une espace insécable (alt+255 sur le clavier), et ceci pour éviter que le-dit signe ne soit renvoyé à la ligne sans le mot qui l'accompagne.

Exemple :

Oh ! Mais que cette page est étroite
! Il est presque impossible d'y
écrire. Je ne sais pas quoi rajouter
!!
___

Oh ! Mais que cette page est
étroite ! Il est presque impossible
d'y écrire. Je ne sais pas quoi
rajouter !!


______

Concernant tes exemples sur le subjonctif passé, si l'on veut jouer les puristes, ils ne sont pas corrects. Le subjonctif passé sert à exprimer une hypothèse dans le passé d'un futur hypothétique (oulah mais qu'est-ce qu'il raconte ???). Un exemple correct serait :

"Il faut qu'elle ait bien dormi" (quand elle sera à son championnat, elle devra avoir bien dormi. Elle peut encore dormir maintenant, ça tombe bien !"
"Je veux que tu aies mangé ton repas d'ici trois minutes" (Vous comprenez mieux cette histoire de passé dans un futur hypothétique ?)

Le verbe demandant le subjonctif (ici : vouloir et falloir) doit être conjugué au présent, et ceci pour respecter la concordance des temps. Lorsque l'on conjugue ce verbe au passé, on signifie que l'action est dans le passé et n'est plus du domaine du possible et, petite subtilité à laquelle nous contraint la concordance des temps : le subjonctif imparfait. Notez la différence :

"Il aurait fallu qu'elle eusse bien dormi" (Elle a fait une performance pitoyable, c'est trop tard pour dormir maintenant, l'action est dans le passé. Le vrai passé.)
"Je voulais / aurais voulu que tu mangeasses / eusses mangé" (Même chose.)

On sent bien que l'action est terminée et qu'il est impossible de l'accomplir. Le subjonctif passé exprime donc un sentiment d'inachevé auquel s'oppose le subjonctif plus-que-parfait (un temps bien plus utile qu'on ne le croirait si seulement on arrêtait de le remplacer de manière incorrecte par du subjonctif présent...). quelques exemples afin d'être bien clair pour tout le monde :

"Ce concert est trop génial ! Il faut que tu viennes !" — Correct. Le concert a lieu en ce moment même, si je prends la voiture, il y a moyen que j'arrive pour les derniers morceaux.

"Ce concert était trop génial ! Il faut que tu viennes !" — Incorrect. Il faut que je vienne où ? À quoi ? Le concert est terminé.

"Ce concert était trop génial ! Il faudrait que tu viennes !" — Incorrect, néanmoins correct dans la mesure où ce qui est exprimé est que l'évènement est récurrent, et qu'il aura lieu une prochaine fois. Il ne faut pas oublier de mettre le verbe introducteur à l'indicatif futur (il faudra que tu viennes) pour respecter la concordance des temps.

"Ce concert était trop génial ! Il aurait fallu que tu vinsses !" — Correct. Le concert est terminé, je ne peux plus venir. Dommage.

En bref, une seule chose à retenir :
Verbe introducteur au présent → subjonctif présent / passé
Verbe introducteur au passé → subjonctif imprafait / plus-que-parfait


Bien évidemment, c'est une vision utopique, et la variante "verbe introducteur au passé → subjonctif présent / passé" s'est imposée à l'oral, tout comme "après que + subjonctif" (beurk). C'est une vision puriste, mais c'est une vision juste, et si un jour vous devez écrire un texte sérieux, ou même exprimer la nuance entre un évènement passé en cours / terminé, vous remercierez le subjonctif imparfait / plus-que-parfait.

_____________________________________________

Membre Emeraude
Eis 
Membre Emeraude 

Messages : 361
Age : 21

MessageSujet: Re: Règles de base en français. - Jeu 24 Juil - 12:14

"Une espace" vaut quand on parle de typographie, mais une espace reste un espacement en soi, les gens peuvent dire "un espace" si ils le veulent puisqu'une espace est un espace entre deux caractères et que justement on n'utilise de toute façon pas le format recommandé.
Par contre on dit "le-dit" c'est à peine legit :3. Jedéconnejem'enfous.

Comme je l'ai dit, j'ai parlé des temps employés les plus couramment à l'oral or l'utilisation du subjonctif passé pour ces cas là est entré dans l'usage et pour moi l'usage prime sur la tradition, sinon je n'aurais tout simplement pas parlé du subjonctif passé puisque j'ai bien dit que ce n'était pas la peine que je donne des temps utilisés majoritairement pour la littérature, aussi voulais-je prendre des exemples qui parlent à tout le monde, tout simplement (:. (Déjà que je ne sais pas être synthétique alors si en plus je ne m'efforçais pas à faire simple =3=.)

On apprend tout cela en licence de lettres effectivement mais il nous est bien précisé qu'à part passer pour quelqu'un de pédant, ces concordances sont inutiles dans un oral quotidien. Et je n'ai pas envie de voir sur un forum les gens s'exprimer dans un français littéraire ultra-soutenu, ça me donnerait des nausées, j'imaginerais tout le monde avec un costume, c'est formalisant et chiant n_n.
Par contre en effet j'avais précisé, avant avoir tout perdu et donc avant d'avoir tout recommencé, que je ne parlerai que des subjonctifs utilisés à l'oral et non des subjonctifs imparfait et plus-que-parfait, si il n'y a que ça je vais le rajouter [:.

J'ai à peine voulu préciser, pour cette raison, qu'on n'emploie pas de subjonctif après la locution "après que", je rappelle qu'on donne des règles orthographiques et à la rigueur grammaticales mais pour se comprendre sur un forum, pas pour écrire un roman, que les textes soient en prose ne veut pas dire qu'il n'y a qu'un seul niveau de langage légitime et je ne serai jamais un puriste comme je l'ai dit à la fin de mon message n_n.

_____________________________________________

Attends le printemps, criquet amoureux du gerbera rouge ♪

«Prepare yourself»:
 
Membre Saphir
Xirn' 
Membre Saphir 

Messages : 247
Age : 22

MessageSujet: Re: Règles de base en français. - Jeu 24 Juil - 13:06

1. Non, quand on parle d'espace avant et après, on ne parle pas de n'importe quel espace  comme   ici.   Donc    on  utilise "une" espace.. un seul caractère d'imprimante qui est l'espace. Un espace c'est qualitatif. Alors en écriture manuelle, cet argument tient. Mais ici c'est un forum.

De toutes manières, c'était adressé à Mao ;)

2. lol dan "pédant" il ya "pet"

_____________________________________________

Membre Emeraude
Eis 
Membre Emeraude 

Messages : 361
Age : 21

MessageSujet: Re: Règles de base en français. - Mer 30 Juil - 20:10

Quand tu parles d'une jonquille tu peux la désigner comme "une fleur" si tu n'es pas expert.
Quand tu parles d'un trou entre deux lettres, tu peux dire que c'est un espace qui s'appelle "une espace" si tu veux, mais ça reste aussi un espace puisqu'en toute logique un espace est une distance réelle ou virtuelle entre deux éléments.
Une espace est un espace entre deux caractères c'est tout, quand on ne fait pas de linguistique c'est normal de ne pas entrer dans les détails '-' et ça n'est même pas faux, surtout quand on ne s'embête déjà pas à faire alt+255 :3.

Mais je sais que c'était adressé à Mao, ça m'empêche pas de communiquer mon avis, je ne réagis pas que parce qu'il s'agit de critique, c'est normal ça (: c'est juste que je pense qu'il serait plus légitime de recevoir des critiques de quelqu'un qui veut utiliser ce guide mais qui ne comprend pas parce que ça serait mal expliqué, que de quelqu'un qui veut juste entrer encore plus dans les détails pour la forme alors qu'en soi ça n'est pas plus utile x:.

_____________________________________________

Attends le printemps, criquet amoureux du gerbera rouge ♪

«Prepare yourself»:
 
Membre Argent
Duntem 
Membre Argent 

Messages : 51
Age : 16

MessageSujet: Re: Règles de base en français. - Sam 23 Aoû - 21:49

Merci d'avoir posté ça! Ça m'énerve tellement de voir les fautes du type "Sa/Ça" ou "Er/É", quand pourtant c'est extrêmement facile à comprendre -.- Y'en a qui comprennent toujours pas que "é" c'est au passé, tandis que j'ai compris ça la première fois qu'on nous l'a appris à l'école. Même au secondaire les gens font des fautes comme ça! Je reconnais être frustrée, mais là y'a une limite à la loi du moindre effort...

_____________________________________________

Code ami: 0576-6290-7314
Membre Diamant
Framus 
Membre Diamant 

Messages : 638
Age : 23

MessageSujet: Re: Règles de base en français. - Mer 27 Aoû - 17:02

Si ça peut te rassurer, même à la fac ce genre de fautes a tendance à persister.

Je ne supporte pas de voir des fautes de partout sur le forum, des fois j'me dis que ce serait pas mal de le faire gentillement remarquer à la personne fautive, puis je lis d'autres posts, et je me dis que ce serait un boulot sans fin ^^
Membre Noir
MirorB 
Membre Noir 

Messages : 2436
Age : 19

MessageSujet: Re: Règles de base en français. - Mer 27 Aoû - 18:56

Framus a écrit:
Si ça peut te rassurer, même à la fac ce genre de fautes a tendance à persister.

Je ne supporte pas de voir des fautes de partout sur le forum, des fois je me dis que ce ne serait pas mal de le faire gentiment remarquer à la personne fautive, puis je lis d'autres posts, et je me dis que ce serait un boulot sans fin ^^

Je trolle, je trolle :)

_____________________________________________


Les débilités qui se doivent d'être mises quelque part:
 

Membre Diamant
Framus 
Membre Diamant 

Messages : 638
Age : 23

MessageSujet: Re: Règles de base en français. - Sam 30 Aoû - 12:52

Mauvaise foi activée: Techniquement je n'ai pas fait de faute à "gentillement", le mot existe, ou du moins a existé avant d'être remplacé par "gentiment". Au XIIème siècle xD
Membre Platine
Johninja 
Membre Platine 

Messages : 1458
Age : 22

MessageSujet: Re: Règles de base en français. - Lun 1 Sep - 1:48

Je me permet de poster ici car une fautes revient souvent dans les fiches que je met au format, il s'agit de faire suivre une virgule et un "et".

En effet ces deux termes ont tout deux pour but originel de marquer des pauses lorsque l'on s'exprime, pour éviter tout risque d'étouffement et ainsi pouvoir déclamer une liste sans interruption.
Le terme "et" se place toujours à la fin d'une liste, sauf dans quelque rares cas afin de créer un effet de style.
Ces deux termes jouant tout deux le même rôle, il est donc inutile de les mettre à la suite.

Autre chose, à propos de la fameuse expression "au temps pour moi" parfois orthographiée "autant pour moi", sachez que les deux formes sont reconnues par l'académie française et sont donc par conséquence toute deux valable.


Admin
Kirth 
Admin 

Messages : 2278
Age : 22

MessageSujet: Re: Règles de base en français. - Lun 1 Sep - 11:21

Johninja a écrit:
Autre chose, à propos de la fameuse expression "au temps pour moi" parfois orthographiée "autant pour moi", sachez que les deux formes sont reconnues par l'académie française et sont donc par conséquence toute deux valable.

Académie française a écrit:
L’origine de cette expression n’étant plus comprise, la graphie Autant pour moi est courante aujourd’hui, mais rien ne la justifie.

Je suis pas sûr que ça soit une acceptation ça.

_____________________________________________

Spoiler:
 
Membre Noir
MirorB 
Membre Noir 

Messages : 2436
Age : 19

MessageSujet: Re: Règles de base en français. - Dim 14 Déc - 2:28

De toute façon quand on sait que ce sont des gens comme Alain Finkielkraut qui sont à l'Académie Française c'est pas un bon exemple, vu le littéraire très mauvais que c'est.

_____________________________________________


Les débilités qui se doivent d'être mises quelque part:
 

Rédacteur PU
Spindim 
Rédacteur PU 

Messages : 1398
Age : 21

MessageSujet: Re: Règles de base en français. - Dim 14 Déc - 10:20

On dit une chocolatine et pas un pain au chocolat

_____________________________________________



MyAnimeList • Profil Pokéstrat • Profil Smogon
RMT :
Earth Wind & Fire [PU]

Admin
Kirth 
Admin 

Messages : 2278
Age : 22

MessageSujet: Re: Règles de base en français. - Dim 14 Déc - 10:49

négapi!!!

Et on dit une poche pour un sac aussi ?

_____________________________________________

Spoiler:
 

Règles de base en français.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 2 sur 4Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4  Suivant

 :: Divertissement :: Discussions-